2007
       

Association

Donateurs
 
 
" Noël en Forêt Noire " - Année 2007
La ferme de la Forêt Noire

Cette façade nous montre une ferme cossue de la région de Gutach. Le toit de chaume, les murs en bois en font une demeure très inflammable, raison pour laquelle la cuisine au milieu de l'édifice est obligatoirement construite en pierre.
Le jardin en forme de croix devant la maison est entretenue par la maîtresse de maison .
S'il est bien ordonnancé on peut présumer que l'intérieur l'est également.

La fontaine

La fontaine fait partie intégrante de la ferme de la Forêt Noire .
Au dessus de la fontaine on peut voir le garde manger où sont entreposées les denrées qui doivent être conservées au frais (beurre,fromage,lait).
Cette fontaine sert d'abreuvoir aux animaux de la ferme.

Pour s'assurer de la bonne qualité de l'eau on y place une truite (ce poisson qui ne peut vivre que dans une eau très pure). Si la truite commence à faiblir, c'est qu'il est temps de nettoyer la fontaine. La loi obligeait les paysans, qui n'avaient pas le droit de pêcher, de rejeter dans le ruisseau la truite de la fontaine et les autorisait à en prélever une autre après le nettoyage de l'auge.
La "cuisine noire " d'une ferme de Forêt Noire

Seule pièce maçonnée de la ferme, c'est de cette cuisine qu'est alimenté le grand poêlede la pièce commune. La fumée de ce poêle ressort directement dans la cuisine où elle refroidit sous sa partie voutée avant de s'échapper par un trou dans le plafond. Cela diminue considérablement les risques d'incendie mais noircit énormément l'ensemble de cuisine .
Les poteries en grès datent du18ème siècle et sont très en vogue à cette époque.

La salle commune " die Stube "

Die Stube est la pièce commune, la seule à être chauffée, où se déroulent la vie et les repas. On y trouve la table avec son banc scellé, son " coin de Dieu" dans le poteau cornier qui abrite la bible et autres objets de piété, le poêle en faïence, des peintures sous verre et une horloge de la Forêt Noire avec son cadran carré surmonté d'un demi cercle qui cache la cloche. Les poteries datent du XVIII siècle. La crèche a été sculptée par une artisane de Bernau et le sapin est décoré de sujets en paille, d'hosties non consacrées et de pommes rouges appelées Christkindeläpfel (pomme de l'enfant Jésus) qui mûrissent
aux alentours de Noël.

Christkindel (Enfant Jésus)

C'est l'image Rhénane de la Sainte Lucie nordique représentée par une jeune fille toute voilée de blanc et portant une couronne surmontée de quatre bougies de l'Avent.
Les marchés de Noël qui avaient lieu les quatre dimanches de l'Avent s'appelaient au Moyen-âge les marchés de la Saint Nicolas.
Sous la pression des protestants ces marchés se sont appelés les marchés de l'enfant Jésus (Christkindel que l'on attendait).

St Nicolas et Rüpels

Comme dans de nombreuses régions, on trouve ce couple inséparable en Forêt Noire .
St Nicolas évêque de Myre est le saint patron des écoliers et des bouchers .Il vient le soir du 5 décembre, rendre visite aux enfants sages et distribue quelques noix et pommes.
Les garnements ont quant à eux tout à craindre du Rüpels. Ce dernier vêtu de peaux, portant chaîne, badine et grand sac risque de les emmener avec lui pour les punir s'ils ne promettent pas d'être sages.

Les costumes de la Forêt Noire

Dans cette procession de chrétiens allant adorer l'Enfant Dieu dans sa crèche on trouve des paysans de la Forêt Noire vêtus de leurs costumes de fêtes. Chaque village a un costume différent et Mr Krafczyk du musée du costume de la Forêt Noire de Haslach a mis en scène ici l'ensemble des costumes.

Les coiffes

Sont présentées ici des coiffes de fête de différents villages de la Forêt Noire. Chaque couvre chef a une signification symbolique comme par exemple le Bollenhut de Gutach à pompons noirs ; il est le chapeau d'une femme mariée, les jeunes filles portant un
chapeau à pompons rouges.

La crèche grenier

Dans les fermes de la Forêt Noire le grenier est toujours situé à distance des bâtiments principaux, ce qui le protège en cas d'incendie de ceux ci. C'est dans ce grenier que sont entreposées les richesses de l'exploitation : semences, huiles, nourritures, etc...

Crèches de Bernau

Bernau, située au cœur de la Forêt Noire abrite des sculpteurs réputés de personnages de la crèche de Noël.
Les sujets plus traditionnels que les personnages Napolitains représentent les habitants et les animaux de la région.

Faulanserkrippe

La crèche des paresseux est apparue après la première guerre mondiale et se nomme ainsi car il suffit de l'ouvrir et de la présenter sans se fatiguer.

Le coin du philatéliste
 
2007